Des histoires d’avions en papier, de voisins adorables et de MIT…

Je ne sais pas bien si je dois classer cet article en ACTU, en écrevisse, ou en lecture. Après tout il s’agit d’un peu tout ça…

Tout a commencé dimanche matin sur le balcon – petit déjeuner en pyjama, à savourer les quelques rayons de soleil qui percent timidement le ciel, et à commencer à ronronner doucement au soleil. Quand soudain … Attaque d’avion en papier. Surprenant. Disons qu’attaque n’est pas vraiment le mot, le premier modèle lancé étant un peu trop simple et suffisamment peu profilé (autant dire que c’était en réalité une feuille rectangulaire pliée en deux avec simplement une tranche au milieu, sans ailes, sans rien… en fait : la honte !!!) pour simplement flotter un peu mollement, comme descendant des marches virtuelles dans l’air, pour atterrir nonchalament par terre dans la cour – en n’ayant absolument pas atteint son but : notre balcon.

Le deuxième fut un peu plus élaboré déjà, et a constitué l’occasion d’échanger – sur ce sujet éminemment intellectuel qu’est la confection d’avions en papiers – avec nos adorables voisins du dessus qui étaient bien à l’origine de cette pluie d’avions. En pyjama eux aussi – et depuis leur fenêtre, ils étaient visiblement ravis de pouvoir étrenner leur dernière trouvaille (Madame a l’air d’être une grande spécialiste – c’est grâce à elle que je peux vous conseiller cet admirable tuto qui provient directement des pages Education du MIT – une grande école de formation sans aucun doute !!!) au point qu’on ne savait plus bien qui étaient les « jeunes » de l’immeuble, nous mêmes nous sentant un peu vieux cons à n’y avoir pas pensé avant. C’est vrai : c’est nous qui aurions du les attaquer à coup d’avions en papier. Mais on mettra cela sur le compte de la hauteur (de vue, j’entends – comprenez ils sont un étage au-dessus, position de force évidente pour prévoir de telles activités en papier). Décidément nos voisins sont charmants de poésie et de gentillesse, et je peux me permettre de le dire sachant qu’il y a peu de chance qu’ils atterrissent sur cette page. A moins d’un coup de vent vraiment bien calculé.

En tous cas vivent les avions en papier le MIT  et les petits déjeuners du dimanche.

Le fameux tuto en question (je crois bien que le 1er modèle était un ‘Tumble’…)

Tuto MIT – Paper Airplanes

Signé : Votre aérienne Echappatoire.

Publicités
Comments
2 Responses to “Des histoires d’avions en papier, de voisins adorables et de MIT…”
  1. stéphane dit :

    J’aime beaucoup le Zump :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :